Dernière mise à jour : dimanche 19 février 2017

Dimanche 19 février :

 

Equipe 1 : Monflanquin 8 - Négrepelisse 33
Monflanquin débute fort la partie en investissant le camp adverse mais les visiteurs se mettent volontairement à la faute pour éviter l'essai.

Petit à petit la partie s'équilibre et les visiteurs vont même prendre l'avantage en marquant un essai.

Les Monflanquinois ont l'occasion de réduire l'écart à plusieurs reprises mais c'est la faillite des buteurs en l'absence de l'ailier Auffray.

Un essai réussi suite à une belle percée de Julien Delpit replacé à l'arrière pour la circonstance remet de l'espoir côté monflanquinois.

Mais cela ne va pas durer car va se produire le tournant du match avec une bagarre générale à la suite d'un placage appuyé de Cédric Reigne. Carton jaune pour lui plus  un carton rouge de chaque côté.

Les Monflanquinois vont jouer à 13 contre 14 pendant dix minutes et vont fini par y laisser des plumes d'abord en encaissant une nouvelle pénalité puis 4 essais en moins de 10 minutes.

DOMMAGE !

Cela n'enlève rien à l'équipe de Négrepelisse, très homogène, et qui a su très bien géré son match au fil des minutes.

 

Equipe 2 : Monflanquin 17 - Négrepelisse 14

Joie des Monflanquinois qui en marquant un essai en fin de match s'assurent une belle victoire contre une bonne équipe adverse.

 

 

Prochain match le 5 mars avec une déplacement difficile au TOEC.

Samedi 12 février :

 

Les Juniors des 4 cantons toujours invaincus après 12 rencontres !

En s'imposant face à Lormont 39 à 3 malgré un début de partie difficile, les Juniors continuent ainsi leur chemin et sont d'ores et déjà qualifiés pour les championnats de France.

 

 

IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

Photos souvenir de la saison 2015/2016 après la victoire en finale Phliponeau des Juniors des cantons.

 

Remise du bouclier

 

Dirigeants ayant honoré leur pari avec les joueurs en cas de victoire: crâne rasé... sans la présence de Laurent Frankoual au premier plan,

on pourrait penser à une procession de moines boudhistes.

 

photos (Florence Sainte-Croix)

Bon à savoir :

sauf si elles sont déjà au grand format, toutes les photos peuvent s'agrandir en cliquant sur chacune d'elles.

On peut ensuite visualiser les autres photos une par une à l'aide des flèches.

Pour revenir à la position de départ,  soit cliquer sur la photo agrandie,soit cliquer sur la croix en haut à droite.